Paul McCartney

Genre classic rock, rock, british, singer-songwriter, pop

Compositeur, multi-instrumentiste et chanteur, ex-bassiste des Beatles. Son nom complet est (Sir) James Paul McCartney, il naît le 18 juin 1942 à l'hôpital Walton de Liverpool, en Angleterre.

Son père, Jim, jouait dans un orchestre de jazz et était représentant en coton. Il fut aussi pompier de nuit.
Sa mère, Mary, ancienne infirmière, mourut en 1956 d'un cancer du sein.
Paul commence par jouer de la trompette, puis du piano, comme son père, pour enfin apprendre la guitare à 14 ans. Au sein des Beatles il doit passer à la basse lorsque Stuart Sutcliffe, jusque-là bassiste, quitte le groupe. Sa basse violon Hofner connaîtra elle-même la célébrité grâce à son illustre instrumentiste. Il rencontre John Lennon le 6 juillet 1957 à une fête paroissiale, par l'intermédiaire de son ami Ivan Vaughan. Son premier pseudonyme est Paul Ramon, nom qui sera repris en hommage par les Ramones.
Après les Beatles, il joue en solo et avec son groupe les Wings, formé en septembre 1971 et dissout en mai 1981, qui inclut sa femme, Linda. Dans le premier album, intitulé tout simplement McCartney, et enregistré dans sa ferme en Écosse, il joue seul de tous les instruments (il sortira deux autres albums 100 % solo, McCartney II et 25 ans après, en 2005, Chaos and Creation in the Backyard). Le deuxième album, Ram, est toujours solo, mais y jouent déjà trois futurs membres de son groupe Wings, Paul et Linda, Denny Seiwell, et deux musiciens de studio ayant travaillé trois ans avec les Wings, David Spinozza, et Hugh McCracken.
Son album Ram suscita ce commentaire élogieux outre-Atlantique : « Les Beatles sont revenus. Ils s'appellent aujourd'hui Paul McCartney ». Il est de fait que Uncle Albert/Admiral Halsey y a quelques accents très 'Sgt Pepper's'. C'est cependant l'album Band on the run, en 1973, qui lui vaut la consécration des critiques. Paul enchaîne en 1975 avec l'album Venus and Mars, dans lequel figure une chanson destinée à ouvrir les concerts de sa tournée aux USA : Venus and Mars / Rockshow.
Silly love songs vaut à la tournée des Wings aux USA un succès qui ne cède en rien à celui des anciens Beatles. La chanson se veut une réponse sans méchanceté à John Lennon qui donnait à l'époque une coloration plus politique à ses chansons et avait déploré dans une interview la prolifération des Silly love songs en question, sans d'ailleurs citer Paul.

Un téléfilm de Michael Lindsay-Hogg devenu mythique, Two of us, décrit la rencontre de John et Paul lorsque les Wings passèrent en tournée à New York. En 1978, il compose avec Denny Laine la chanson Mull of Kintyre, qui demeurera longtemps le 45 tours le plus vendu au monde.
En octobre 1979, il reçoit, pour l'ensemble de sa carrière, un disque de rhodium certifiant plusieurs records de ventes. Il est le seul artiste au monde à avoir reçu pareille récompense. 1979 est, par ailleurs, l'année de la sortie du dernier album des Wings : Back to the egg. La légende veut que Paul ait décidé de dissoudre le groupe après son arrestation au Japon pour détention de marijuana. L'album solo de Denny Laine, sorti peu après, accrédite cette légende par son titre "Japanese tears". Choqué par la mort de John Lennon, le 8 décembre 1980, Paul lui rend hommage sur son second album solo post-wings, dans la chanson "Here today". Cette chanson est reprise, bien des années plus tard, en 2003, sur son album live "Back in the world". On y trouve également une reprise en forme d'hommage de la chanson "Something" de George Harrison.
Après la mort de Linda, il épouse Heather Mills, ancien mannequin qu'il a rencontrée lors de l'organisation d'un gala pour Handicap International, et elle-même handicapée d'une jambe. Elle s'est, en 2006, attirée les foudres des tabloïds anglais à la suite de l'annonce de son prochain divorce avec Paul et l'accusation portée par ces mêmes journaux suivant laquelle elle aurait prêté son image, bien avant son mariage, à des photos de charme…
Son frère Mike McGear (Peter Michael McCartney), qui chantait déjà avant que les Beatles ne rencontrent le succès (et changea son nom à ce moment-là afin de ne pas passer pour opportuniste), faisait partie du groupe The Scaffold qui connut aussi son moment de gloire avec une chanson "à boire" Lily The Pink (*), #1 RU, fin 1968 . (*) Devenue en France par l'intermédiaire de Richard Anthony Le sirop typhon.
Paul McCartney et John Lennon sont considérés comme l'un des meilleurs duos d'auteurs-compositeurs du XXe siècle, avec Jerry Leiber & Mike Stoller ou Richard Rodgers & Oscar Hammerstein II ou Doc Pomus & Mort Shuman ou Burt Bacharach & Hal David ou… L'éternel jeune bassiste gaucher de Liverpool a composé un nombre inimaginable de succès sans jamais cesser de rechercher, d'explorer des formes nouvelles. Salué unanimement par la critique, son dernier album Chaos and Creation in the Backyard paru à l'automne 2005 et produit par Nigel Godrich (producteur de Radiohead), montre que Sir Paul n'a rien perdu de sa formidable créativité et rappelle qu'il est un des plus grands mélodistes du siècle.


Source

Top Titres

Maybe I'm Amazed 1

Maybe I'm Amazed

Live and Let Die 2

Live and Let Die

Dance Tonight 3

Dance Tonight

Band on the Run 4

Band on the Run

Wonderful Christmastime 5

Wonderful Christmastime

Every Night 6

Every Night

Jet 7

Jet

Another Day 8

Another Day

My Love 9

My Love

Hope of Deliverance 10

Hope of Deliverance

Top Albums

Back in the World (disc 2)
Back in the World (disc 2)
pistes
All The Best
All The Best
pistes
Memory Almost Full
Memory Almost Full
pistes