Naeleck

Genre electro, french, tokyo, roc trax, electronic

Français d'origine mais vivant à Tokyo, Naeleck a commencé par se produire comme DJ dans les clubs de la capitale nippone. Après quelque temps, il s'est aussi lancé dans la production et a signé plusieurs remixes sous le label des Dexpistols, Roc Trax. Il y a remixé Taar, mais aussi Msk (Institubes, Different).

Il est DJ résident sur Block.fm (la plus grosse dance music radio du Japon), Digitally Imported et a aussi signé un EP sur TCY Recordings, le label de Taku Takahashi et des remixes sur Coco Machete Records.

En 2013, il finit 11e dans le classement des 50 meilleurs DJs « japonais » du magazine LOUD, juste après des DJs telles que Yasutaka Nakata et Shinichi Osawa.

Pour son dernier EP, sortit le 2 Septembre 2013, il a collaboré avec Oddity, un DJ et producteur japonais ayant notamment produit plusieurs chanteuses chez Sony Music Japan. C’est de leur collaboration qu’est né « Disease », un titre hybride, influencé par la scène techno japonaise traditionnelle et la nouvelle scène EDM.

Disease a été remixé par Carbon Kevlar (les auteurs de la bande originale de la série BREF), KATFYR et Banvox (un lycéen japonais qui, bien qu’il n’ait même pas 18 ans, a fait des remixes officiels pour des artistes tels que Foreign Beggars et Congorock).


Source

Français d'origine mais vivant à Tokyo, Naeleck a commencé par se produire comme DJ dans les clubs de la capitale nippone. Après quelque temps, il s'est aussi lancé dans la production et a signé plusieurs remixes sous le label des Dexpistols, Roc Trax. Il y a remixé Taar, mais aussi Msk (Institubes, Different).

Il est DJ résident sur Block.fm (la plus grosse dance music radio du Japon), Digitally Imported et a aussi signé un EP sur TCY Recordings, le label de Taku Takahashi et des remixes sur Coco Machete Records.

En 2013, il finit 11e dans le classement des 50 meilleurs DJs « japonais » du magazine LOUD, juste après des DJs telles que Yasutaka Nakata et Shinichi Osawa.

Pour son dernier EP, sortit le 2 Septembre 2013, il a collaboré avec Oddity, un DJ et producteur japonais ayant notamment produit plusieurs chanteuses chez Sony Music Japan. C’est de leur collaboration qu’est né « Disease », un titre hybride, influencé par la scène techno japonaise traditionnelle et la nouvelle scène EDM.

Disease a été remixé par Carbon Kevlar (les auteurs de la bande originale de la série BREF), KATFYR et Banvox (un lycéen japonais qui, bien qu’il n’ait même pas 18 ans, a fait des remixes officiels pour des artistes tels que Foreign Beggars et Congorock).


Source